Burn-out


Prévention du Burn Out

Conférences / Journées atelier

Face au Burn Out : soutien

Accompagnement et prise en charge

previous arrow
next arrow
Slider

Pas une semaine sans une émission ou une nouvelle publication sur le thème du Burn-out. Difficile d’ignorer ce sujet, « ce trouble du trop »* qui concerne tous les secteurs d’activité, et en particulier les personnes responsables, perfectionnistes.

Face au Burn-out,
vous en êtes où ?


Vous (ou une personne de votre entourage) ressentez :

  • Fatigue, Douleurs dans la poitrine, articulaires, abdominales
  • Émotions variées, frustration
  • Poursuite d’idéaux élevés
  • Troubles du sommeil
  • Troubles digestifs
  • Vertiges, malaises

Vous (ou une personne de votre entourage) traversez depuis quelques temps :

  • Des horaires de travail élargis
  • Une suractivité
  • Des crises de pleurs ou une indifférence émotionnelle
  • Une déshumanisation des relations,
  • Des difficultés à « imprimer » plus d’information
  • L’impossibilité de se concentré
  • Un retrait social des relations amicales et de la vie privée
  • Un sommeil non réparateur
  • Des erreurs comme se tromper de trajet, ne plus savoir comment aller dans un lieu familier…

Il est temps d’agir !

Vous pourrez repérer votre degré d’épuisement professionnel en répondant au Questionnaire de C. Maslach

Si vos résultats sont élevés, je vous recommande chaudement de rencontrer un professionnel afin de vous faire accompagner.


Nous intervenons
pour prévenir ou sortir du Burn-out

En prévention :

  • Des conférences d’information sur le phénomène du Burn-out, comment le prévenir au sein de l’entreprise et dans la vie privée et les facteurs clés auxquels être vigilants.
  • Des journées-ateliers, pour mener ensemble une réflexion et travailler sur les mesures de préventions au sein de votre entreprise. Quelques thèmes abordés ; les indices du Burn -out, savoir comment faire avec les collègues qui semblent frôler ou déjà être en Burn -out, les actions à mener, les interlocuteurs à mobiliser…

En soutien :

  • Nous effectuons un accompagnement individuel pour les personnes en Burn-out.
  • Nous recommandons une prise en charge de la personne par un réseau de spécialistes.
  • Nous accompagnons les équipes dont l’un des membres est en Burn-out.


Le Burn-out en quelques points

1- Le Burn out, qu’est-ce que c’est ?

Le Burnout, ou syndrome d’épuisement professionnel, est un syndrome caractérisé par un état de fatigue extrême, tant physique que mentale, attribué à la profession exercée et aux conditions de son exercice. Il comporte trois dimensions: l’épuisement émotionnel, la dépersonnalisation et la diminution de l’accomplissement personnel.

Autrement dit, lorsque notre tête n’entend pas, ne veut pas savoir que nous en faisons trop et que nous nous mettons en danger, notre corps sert de disjoncteur, de fusible. Il manifeste par un ensemble de symptômes son refus de suivre notre tête. Et nous lui en voulons, alors qu’en fait, il nous protège !

Le Burn-out s’installe progressivement, lorsque nous épuisons une à une nos ressources mentales, physiques, émotionnelles. A un moment donné, le corps dit stop et nous avons beau vouloir nous « secouer », il refuse de fonctionner ! Même si en surface, vous continuez à montrer que tout va bien, à l’intérieur, rien ne va plus, ça brûle !

2- Le Burn out, peut-on le prévenir, l’éviter ?

Oui, il est possible de prévenir le Burn-out et éviter qu’il ne s’installe !

A condition cependant, d’avoir une réelle prise de conscience de ses fonctionnements dès le début du processus, et d’accepter d’apporter de vrais changements par la mise en place d’actions concrètes et immédiates.

Parfois, cependant, le Burn out sera l’unique moyen qu’une situation néfaste s’arrête. Car il retentit comme une sommation pour la personne d’effectuer un changement profond, de transformer quelque chose dans sa vie professionnelle ou personnelle.

Il se peut alors qu’elle découvre un jour le « cadeau » qui était caché derrière ce Burn out.

3- Quelles sont les mesures de prévention ?

Je vous en propose quelques unes :

  • Apprendre à se protéger de soi-même, de son exigence de perfection, de sa fierté à « tenir le coup », de sa volonté « d’en faire un peu plus »
  • Repérer les phrases du type : « il faut que je tienne jusqu’à… », « je suis vidé », « je n’en peux plus », « si je pouvais… mais je ne peux pas » « je vais péter les plombs » et comprendre qu’il s’agit d’expressions de manifestations physiques qui jouent le rôle de sirènes d’alerte pour avertir les pompiers qu’il y a le feu.
  • Écouter et prendre en compte les signaux de son corps.
  • Accepter les remarques des collègues ou de la famille sur le temps excessif consacré au travail, comme une information clé de sa perte d’objectivité face au travail, au lieu de les repousser avec force et les nier.
  • Prendre des plages de temps libre pour faire « du rien », du vrai « rien »
  • Équilibrer les plages horaires consacrées au travail et celles consacrées à la vie affective, sociale.

4- Comment le reconnaître lorsqu’il s’est installé ?

Si vous avez coché plusieurs des symptômes cités au début de cet article, vous avez déjà repéré quelques uns des symptômes du Burn out.
Attention : Il est difficile pour la personne concernée de repérer elle même qu’elle est en Burn-out, car l’une des particularités de ce phénomène est la tendance au déni, l’incapacité à reconnaître ce qui se passe en soi.
Très souvent donc, c’est l’intervention d’un tiers qui permettra, en nommant ce qui se passe, la mise en en place des mesures nécessaires et adaptées à la situation de la personne en Burn-out.
L’entourage pourra encourager fortement la personne à prendre rendez-vous avec son médecin traitant et lui décrire l’ensemble des symptômes, ou avec un psychothérapeute.

5- Quelle est la différence avec la dépression ?

Burn-out / dépression ?

Le Burnout est à distinguer de la dépression qui affecte la personne de manière plus générale :

Une personne en Burn-out

Une personne en dépression

Est dans le déni de son état Reconnait être en souffrance
Note tout, car « n’imprime » plus A des trous de mémoire
Est en hyperactivité permanente Fonctionne au ralentit
N’arrive pas à s’arrêter Tout lui est pénible
Ne hiérarchise plus les tâches Perds ses repères
Hyper-adaptation A des difficultés d’attention
Souffrance en lien avec le travail Souffrance diffuse, globale

6- Comment traite-t-on le Burn-out ?

C’est une démarche essentiellement personnelle, qui requiert un accompagnement en psychothérapie et parfois un accompagnement médicamenteux, ainsi que des changements dans son rapport au travail.

  • Lorsque le Burn-out est là, il est impératif de se faire accompagner, au niveau psychologique et physique par un ensemble de spécialistes; thérapeute, médecin, médecin du travail, psychiatre, ostéopathe, masseur, nutritionniste….
    Comme toute crise, cet évènement représente aussi une opportunité, si l’on accepte de le considérer et le traiter comme telle.
  • « C’est une chance inouïe et inespérée de modifier sa trajectoire de vie avant qu’il ne soit trop tard ». M. Delbrouck
  • « Un Burn-out « réussi »(…) débouche sur une métamorphose ». P. Chabot.

Quelques ouvrages pour comprendre le Burn-out